01 40 15 15 18 Lun - Ven : 9h-20h
Sam : 10h-18h30

Asie

Informations touristiques et pratiques sur le Japon

Informations

Formalités d'entrée

Passeport et visa

La présentation d’un passeport en cours de validité (et valide jusqu’à la date du retour) est obligatoire pour être admis sur le territoire.
Les enfants mineurs doivent disposer d’un passeport individuel.
Le visa est obligatoire pour un séjour d’une durée supérieure à 3 mois.

Ambassade du Japon

Fonctions consulaires assurées par l’Ambassade
7, avenue Hoche 75008 Paris
Tél : 01 48 88 62 00
Courriel : info-fr@amb-japon.fr
Site Web : www.fr.emb-japan.go.jp

Office national de tourisme japonais (JNTO)

4, rue de Ventadour, 75001 Paris
Métro : Pyramides
Tél : 01 42 96 20 29
Ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 13h30 (brochures et documentation en libre-service jusqu'à 17h30).

Maison de la culture du Japon

101 bis, quai Branly, 75015 Paris
Métro : Bir-Hakeim
Tél : 01 44 37 95 01
Ouvert du mardi au samedi (sauf jours fériés) de 12h à 19h (20h le jeudi). Fermé en août.

Santé / Vaccinations

Aucune vaccination n’est obligatoire, hormis pour les personnes en provenance de zones à risque, en particulier les pays touchés par la fièvre jaune.

Guide Pratique

Argent et paiements

La monnaie japonaise est le yen, symbolisée par «¥». Les pièces sont frappées en ¥ 1, ¥ 5, ¥ 10, ¥ 50, ¥ 100, ¥ 500. Les billets sont émis en coupures de 1000 yens, 2 000 yens, 5 000 yens, et 10 000 yens.

L’argent peut être changé dans les aéroports de Narita et du Kansai, dans toutes les banques et les bureaux de poste qui affichent «AUTORISATION DE CHANGE», dans les hôtels (pour les clients de l’hôtel), et dans les centres commerciaux des grandes villes. Les chèques de voyage en dollars américains, en yens japonais et en toute autre devise peuvent être échangés contre des yens aux endroits déjà cités, mais il faut noter que le passeport est requis pour toutes les transactions.

Notez, aussi, que les banques, dans les zones rurales, ne peuvent pas accepter de chèques de voyage, et les magasins ou les restaurants pratiquement pas.

Il faut garder à l’esprit que l’échange d’argent et les chèques de voyage dans les banques et les bureaux de poste au Japon peut être une procédure très longue, aussi nous recommandons l’utilisation de carte de débit ou de crédit.

En septembre 2016 : 1 € = 115 yen. 1 000 Yen = 8.75 €

Cartes de paiement – Retrait d’espèces

Les distributeurs d'argent permettant le retrait de yens avec une carte internationale de paiement (Visa, MasterCard, American Express...) sont rares. Toutefois, vous pourrez retirer des espèces dans les distributeurs automatiques ATM (avec le logo de votre carte) de la Poste ou les Konbini 7Eleven.

Les espèces demeurent très fréquemment utilisées et les chèques de voyage sont rarement acceptés. Hormis dans les grands magasins, les grands hôtels et les principales billetteries JR, mieux vaut toujours un montant suffisant en liquide.

Horaires d'ouverture des magasins

Les magasins sont ouverts de 8 h à 20 h (Parfois 21 h)

Les Konbini sont ouverts 24h/24, 7J/7 qui permettent de se restaurer, acheter des produits de première nécessité

Vie quotidienne

Décalage horaire :

GMT/UTC + 9h
- En hiver : lorsqu'il est midi en France, il est 20h00 au Japon
- En été : lorsqu'il est midi en France, il est 19h00 au Japon

Electricité :

Le courant électrique, utilisé dans tout le Japon, est du 100 volts. Toutefois, il existe deux types de fréquence (ou cycle) : 50 Hertz dans l’est du Japon (dont Tokyo et les régions nord-est de la capitale) et 60 Hertz dans l’ouest du Japon (y compris Nagoya, Kyoto Osaka, au sud-ouest et d’autres endroits).
Dans les grands hôtels, deux prises pour les 110 et 220 volts sont installées pour les rasoirs électriques, les sèche-cheveux, les fers de voyage etc. Le Japon utilise des fiches plates (comme aux Etats-Unis) qui ne peuvent pas accueillir les prises à fiches rondes ou à 3 fiches (besoin d’un adaptateur).

Téléphone :

- De la France vers le Japon : composer le 00 + 81 + numéro de la + numéro du correspondant.
- Du Japon vers la France : composer le 00 + 33 + numéro du correspondant sans le zéro initial.

Un téléphone tri-bande ou quadri-bande est nécessaire au Japon, où seuls les mobiles 3G/4G fonctionnent. Pour être sûr que votre appareil est compatible avec votre destination, renseignez-vous auprès de votre opérateur.
Une option très avantageuse pour certaines destination : Il suffit d’acheter à l’arrivée une carte prépayée chez l’un des nombreux opérateurs.

Langue :

De nombreux visiteurs, qui ne parlent pas japonais, ont visité le Japon sans problème. Toutefois, les voyageurs, armés de quelques phrases et de quelques conseils sur la communication avec les Japonais, trouveront leur voyage plus agréable. Une des premières règles de base est de disposer de documents écrits en japonais avec les destinations, comme les hôtels, les restaurants et les sites touristiques, à présenter aux chauffeurs de taxi, aux gens dans la rue, et à quiconque qui pourrait fournir une assistance. En cas de besoin d’assistance dans la rue, il y aura plus de chance avec les jeunes, surtout les étudiants, ou les hommes d’affaires, puisque tous les Japonais apprennent l’anglais à l’école.
Il suffit de parler simplement, lentement et en articulant, ou d’écrire les questions car de nombreux Japonais sont tout à fait capables de lire l’anglais.

Généralités

Géographie

Couvrant une superficie d’environ 377 000 km², le Japon est un archipel de l’océan Pacifique Nord, qui s’étire sur 3 000 km de long, de l’île de Sakhaline au nord, à l’île Parece Vela au sud.

Il est composé d’un chapelet d’environ quatre mille îles, dont quatre principales, représentant à elles seules 99% du territoire national :

• Hokkaido au nord : 22% du territoire national (5,7 millions d’habitants).
• Honshu, île centrale et principale, couvre 61,2% de la superficie totale et abrite plus de 80% de la population (101,3 millions d’habitants).
• Shikoku au sud-est : 5% du territoire national (4,15 millions d’habitants).
• Kyushu au sud : 11% du territoire national (14,7 millions d’habitants).

Du fait de son étroitesse, aucun point du territoire n’est éloigné de plus de 125 km de la mer.

Le Japon est essentiellement formé de chaînes montagneuses (dont beaucoup de sommets dépassent 2 000 m) et volcaniques (67 volcans sont encore en activité) qui représentent 85 % du territoire. Le Mont Fuji en est le point culminant : 3 776 mètres. L’ensemble du pays présente une forte activité sismique.

Les plaines, d’origine alluviale, sont étroites et situées majoritairement à l’est ; elles ne représentent que 16% du territoire.

Les forêts couvrent une grande partie du territoire et sont constituées d’espèces variées.

Le Japon est divisé en 47 préfectures, regroupées en 8 régions (du nord au sud) : Hokkaidô, Tôhoku, Kantô, Chûbu, Kansai (ou Kinki) ; Chûgoku, Shikoku, et Kyûshû.

Population

Population : 126 876 000 (septembre 2015)

Religions : shintoïsme, bouddhisme

Classement par ville (Par nombre d’habitants) :

1- Tokyo: 9 233 460
2- Yokohama : 3 718 913
3- Ōsaka : 2 694 392
4- Nagoya : 2 280 415
5- Sapporo : 1 934 675
6- Kōbe : 1 536 499
7- Fukuoka : 1 531 919
8- Kawasaki : 1 470 367
9- Kyōto : 1 469 107
10- Saitama: 1 257 262
11- Hiroshima : 1 186 655

Climat

La majeure partie du Japon se situe en zone tempérée. Du fait de l’étirement de l’archipel, le climat y est diversifié. Il se caractérise par un hiver sec et neigeux sur une grande partie du territoire ainsi que par un été chaud et très humide. Le climat est réglé par un régime de mousson, avec deux saisons des pluies : en mai-juin et en septembre, où des typhons peuvent se produire.

On peut distinguer quatre zones climatiques :

• Japon méridional : Kyushu, Shikoku et sud du Honshu, jusqu’au 35ème degré de latitude nord, au climat subtropical, hiver doux et sec, été chaud et humide.

• Japon oriental : Est du Honshu au nord du 35ème degré nord et sud du Hokkaido, avec un hiver sec et froid, avec de fortes chutes de neige, et un été chaud et humide.

• Japon occidental : Ouest du Honshu au nord du 35ème degré nord et sud du Hokkaido, avec un hiver humide et froid, brouillard, et un été chaud et humide.

• Au nord du Hokkaido : Hiver très froid et enneigé, été frais et court.

Histoire

LE JAPON ANCIEN

538 : Introduction du bouddhisme au Japon.

710-794 : Période de Nara. La cour s’établit définitivement à Nara, abandonnant l’habitude de changer de résidence à la mort de chaque souverain.

794-1192 : Période Heian. Le clan Fujiwara accède au pouvoir au milieu du 9ème siècle. La période est marquée par les affrontements entre les clans Minamoto et Taira, qui tentent de supplanter les Fujiwara.

1192-1333 : Période de Kamakura. Instauration à Kamakura d’un gouvernement féodal (bakufu) distinct du pouvoir impérial établi à Kyoto, par le chef militaire (shogun) Minamoto no Yoritomo. La période est close par la restauration du pouvoir impérial par l’empereur Daigo II.

1333-1573 : Période de Muromachi. Rétablissement d’un shôgunat à Kyoto par le clan Ashikaga en 1336. Début de l’évangélisation au milieu du 16ème siècle.

1573-1603 : Période d’Azuchi-Momoyama. Domination des seigneurs Oda Nobunaga et Toyotomi Hideyoshi. Bataille de Sekigahara en 1600, victoire du seigneur Tokugawa Ieyasu.

1603-1868 : Période d’Edo. Tokugawa Ieyasu établit son bakufu à Edo (aujourd’hui Tokyo). Le pays est fermé aux étrangers entre 1639 et 1854, à l’exception de quelques échanges avec les Chinois et les Hollandais transitant par le port de Nagasaki.

L’ERE MEIJI : 1868-1912

La restauration du pouvoir impérial s’accompagne de nombreux remaniements : des réformes administratives, économiques, sociales, juridiques et militaires inspirées des pays occidentaux sont mises en place.

1894-1895 : Guerre sino-japonaise et signature du traité de Shimonoseki qui consacre la victoire japonaise. Le Japon occupe Taiwan.

1904-1905 : Guerre russo-japonaise et victoire du Japon consacrée par le traité de Portsmouth. Le Japon acquiert notamment un droit de protectorat sur la Corée (annexée en 1910), le chemin de fer sud-mandchourien ainsi qu’une partie de l’île de Sakhaline.

L’ERE TAISHÔ : 1912-1926

1914-1918 : Le Japon entre en guerre aux côtés des Alliés. Le traité de Versailles lui accorde toutes les possessions allemandes du Pacifique au nord de l’équateur.

1923 : Le grand séisme du Kantô dévaste la région de Tokyo et fait plus de 100 000 morts.

L’ERE SHÔWA : 1926-1989

1931 : Les troupes impériales occupent la Mandchourie, et crée l’Etat vassal du Mandchukuo (1932-1934).

1937 : Le Japon déclare la guerre à la Chine et envahit son territoire.

1940-1941 : Signature d’un accord tripartite avec les membres de l’Axe et d’un pacte de non-agression avec l’Union soviétique.

7 décembre 1941 : Attaque contre la flotte américaine de Pearl Harbor.

6 et 9 août 1945 : Bombardements atomiques de Hiroshima et de Nagasaki.

15 août 1945 : Capitulation du Japon. Occupation américaine jusqu’en 1952.

1947 : Proclamation d’une nouvelle Constitution japonaise.

1951 : Signature du traité de paix de San Francisco, et du traité de sécurité nippo-américain, devenu traité de coopération mutuelle et de sécurité entre les Etats-Unis et le Japon en 1960.

1956 : Rétablissement des relations avec la Russie. Admission du Japon à l’ONU.

1964 : Jeux Olympiques de Tokyo. Lancement du Shinkansen.

1965 : Normalisation des relations avec la Corée du Sud.

1972 : Rétrocession au Japon des îles Okinawa, restées sous occupation américaine. Normalisation des relations avec la Chine.

L’ERE HEISEI : 1989 à nos jours

1989 : Eclatement de la bulle spéculative japonaise, qui met fin à plusieurs décennies de forte croissance.

1993-1994 : Accession au pouvoir du Parti démocrate, qui remplace pour la première fois le Parti libéral-démocrate au pouvoir depuis 1955.

1995 : Le grand séisme de Hanshin-Awaji fait 6000 morts. La même année, la secte Aum Shinrikyô revendique un attentat au gaz sarin dans le métro de Tokyo.

2011 : Un grave séisme de magnitude 9,0, suivi d’un tsunami, frappe l’est du Tōhoku autour de Sendai provoquant une catastrophe nucléaire à la centrale de Fukushima. Le bilan humain est estimé à 20000 personnes.

Destinations principales

LE KANTO : TOKYO et sa région

La zone métropolitaine de Tokyo héberge un quart de la population japonaise, 12 millions d’âmes vivant dans les limites de la ville.

Vous pourrez découvrir :
Le Palais impérial, qui était autrefois le Château d’Edo.
Une promenade d’une dizaine de minutes vous amènera jusqu’à Ginza, réputé dans le monde entier pour l’éclat multicolore du néon de ses enseignes.
Le parc de Ueno, le plus vaste de la capitale. Dès le début du mois d’avril, le jardin se transforme en un paradis de cerisiers en fleurs.
Si vous avez envie d’une échappée dans le passé de Tokyo, rien ne vaut le quartier d’Asakusa. Les nombreuses rues écartées et étroites sont bordées de vieilles maisons et d’échoppes qui vendent des articles traditionnels, des kimonos aux peignes fabriqués à la main.
Shinjuku, dans la partie ouest et branchée de la ville, mêle les bars et boîtes de nuit populaires et bruyants aux grands magasins et aux boutiques qui vous proposeront un shopping raffiné.
Shibuya, proche du paisible Sanctuaire Meiji et de Harajuku et Aoyama, les quartiers à la mode, sont des endroits rêvés pour ceux qui veulent à la fois faire des achats et se distraire.
Odaiba, construit sur des terres amendées dans le Port de Tokyo, est l’un des points névralgiques de la capitale. Un centre commercial toujours en effervescence et le parc d’attraction de Joypolis attirent une foule de visiteurs.

NIKKO :
A deux heures de train de Tokyo, est à la fois une merveille de beauté naturelle et le site d'incontournables chefs-d'œuvre architecturaux du Japon. Il fait partie du Patrimoine Mondial de L'UNESCO depuis 1999. Le sanctuaire de Toshogu est le point de convergence de la ville. La plupart des édifices des sanctuaires ainsi que de nombreux éléments ont été classés Trésors Nationaux ou Patrimoine culturel important.

HAKONE (Mont Fuji) :
A 1h30 de train de la gare de Shinjuku à Tokyo, est connu pour ses sources chaudes. La ville est perchée dans la très belle région montagneuse où se trouve le Parc National de Fuji-Hakone-Izu. Le téléphérique qui passe à Sounzan vous emmènera à Owakudani, surnommé la Grande Vallée Bouillante, où jets de vapeur d'eau et de souffre jaillissent de crevasses dissimulées dans la roche.

KAMAKURA :
Située à une heure de Tokyo en train. C'est une petite ville côtière, émaillée de temples à l'atmosphère feutrée. De la présence du gouvernement féodal qui y prit ses quartiers en 1192, elle garde aujourd'hui un héritage historique de toute première importance. Le Grand Bouddha ou « Daibutsu » est une statue géante de 11,4 mètres de haut et de 122 tonnes qui médite en position du lotus, sous la voûte céleste.

LE KANSAI : La région d’Osaka, Kyoto, Nara…

OSAKA
Osaka, est la troisième plus grande ville du Japon et le centre industriel et commercial de l’ouest du Japon. Située à l’embouchure de la rivière Yodo qui vient se jeter dans la baie d’Osaka, la ville dispose d’un réseau de canaux qui s’entrecroisent sous ses rues animées et qui ont joué un rôle important dans son essor vers la prospérité. Ville ancienne en même temps que métropole contemporaine, elle s’enorgueillit d’avoir vu naître dans ses murs le théâtre de marionnettes Bunraku. L’ouverture, en mars 2001, de Universal Studios JapanTM, un parc à thème reproduisant la fièvre d’Hollywood, est venue s’ajouter aux multiples attraits du quartier.Si vous n’avez qu’un lieu à visiter, un seul, ce doit être absolument le château d’Osaka.

KYOTO
Kyoto a été la capitale du Japon pendant plus d’un millier d’années et elle est, devenue au cours de ces siècles, le berceau d’une grande partie de ce que le pays a produit de plus élaboré dans le domaine des arts, de la culture, de la religion ou des idées. Dans le centre de Kyoto, vous découvrirez le palais impérial, dont l’architecture est renommée pour avoir atteint la quintessence de la simplicité. A proximité du palais se trouve le Château de Nijo, à l’architecture plus somptueuse. Gion Corner est le lieu idéal pour découvrir le théâtre et les arts traditionnels. Les restaurants de style ancien, à la décoration d’un goût exquis, renforcent encore l’atmosphère raffinée qui se dégage du quartier. Le temple de Sanjusangendo se distingue pour les 1001 statues de bois doré de Kannon, déesse de la miséricorde. Le temple Kiyomizu est célèbre pour sa spectaculaire construction sur pilotis de bois, surplombant une délicieuse vallée et offrant une vue magnifique sur la ville. C’est à l’ouest de Kyoto que se trouvent les temples Kinkakuji et Ryoanji. Le brillant Kinkakuji, surnommé le Pavillon d’or, offre un remarquable contraste avec le Ryoanji dont le jardin de pierres, fait de rochers et de sable blanc, incarne la simplicité même.

NARA :
Nara a été la capitale du Japon de 710 à 784. Dans cette ville se sont épanouis les arts, l'artisanat et la littérature. C'est ici également que le bouddhisme japonais a pris son envol, soutenu par les Empereurs successifs. Marcher dans les rues tranquilles et le parc de Nara avec ses magnifiques temples revient à se promener à travers les pages de l'histoire. Découvre le Parc de Nara : Familièrement connu sur le nom de « Parc aux daims », il accueille près de 1200 de ces cervidés en semi-liberté. La plupart des monuments historiques de la ville se trouvent dans et à proximité de ce grand parc boisé.

Créez votre voyage sur mesure à partir de nos offres