01 40 15 15 03 Lun - Ven : 9h-20h
Sam : 10h-18h30

Amérique Latine

Informations touristiques et pratiques sur le Guatémala

Informations

Formalités d'entrée

Santé

Vaccins : Vaccins contre le tétanos et la polio indispensables. Diphtérie, fièvre tiphoïde, hépatites A et B et traitement anti-paludéen recommandés.

Passeport et visa

Passeport valable au moins 6 mois après la date de retour.

Consulat et ambassade du Guatemala

Ambassade du Guatemala : 2, rue Villebois-Mareuil - 75017 Paris.
Tél. : 01 42 27 78 63.

Ces informations sont mises à jour de manière régulière, mais elles ne sont là qu'à titre indicatif. Il vous appartient de vérifier les formalités nécessaires à votre entrée dans le pays auprès des autorités compétentes.

Guide Pratique

Argent et paiements

1 euro = 10,9 Quetzales (GTQ).

Vie quotidienne

Décalage horaire : -7 heures en hiver, -8 heures en été

Indicatifs téléphoniques : Pour appeler le Guatemala: 00-502, pour appeler la France : 00-33

Fêtes et jours fériés : 01 janvier, 01 mai, 30 juin, 15 août, 15 septembre, 01 novembre, 24, 25 et 31 décembre

Conduite : Elle se fait à droite.

Géographie & Climat


Géographie, saisons et climat

Le Guatemala est un pays montagneux, sauf le long de côtes où l'on trouve des plaines. Le climat est tropical, quoique plus tempéré en altitude. La plupart des grandes villes sont situées dans le sud du pays. Parmi les grandes villes, citons les villes de Guatemala, Antigua, Quetzaltenango et Escuintla. Le grand lac Izabal est situé près de la côte donnant sur la mer des Caraïbes.

Le lac Atitlán, dans le département de Sololá, considéré comme l'un des plus beaux au monde.

le Guatemala a un régime tropical dans le Petén (à l'ouest de Belize) et dans les plaines côtières, plus larges en bordure de l'Atlantique que le long du Pacifique. Les régions montagneuses couvrent environ la moitié du territoire et bénéficient d'un climat tempéré, variant en fonction de l'altitude.

La pluviosité est variable due à la proximité de deux océans, avec une saison sèche bien marquée de novembre à avril.

Informations touristiques

Histoire

La civilisation maya est apparue environ 1 000 ans avant l'ère chrétienne. Elle s'est développée dans presque tout le Guatemala actuel. Pedro de Alvarado, un conquistador espagnol, détruisit et soumit brutalement les peuples mayas d'Amérique centrale entre 1523 et 1527.

Le Guatemala s'émancipa de l'autorité espagnole en 1821, faisant alors partie du Mexique.. Une guerre éclata en 1838 et s'acheva en 1840, à travers laquelle le Guatemala acquit son territoire actuel. Durant près d'un siècle, nombre de dictateurs se succédèrent et favorisèrent les immigrants européens et les intérêts nord-américains. Les Amérindiens se virent spoliés de leurs exploitations et durent se réfugier vers les terres arides du nord. Durant les années suivantes, la résistance paysanne tentera tant bien que mal de s'organiser. Dans les années 1960, un mouvement de guérilla parviendra à s'organiser, regroupant idéologues de gauche, plusieurs officiers rebelles ainsi que de nombreux paysans.

En 1982, le général Efraín Ríos Montt fait un coup d'État. Le conflit prend alors des allures de guerre civile. Le 29 décembre 1996, un accord historique est signé avec la guérilla et le conflit prend fin.. Des élections démocratiques sont organisées en 1999. En 2008, Álvaro Colom prend la tête de l'État.

Faune et flore

La faune et la flore du Guatemala est au moins autant diversifiés que sa géographie. Sur la côte Pacifique vous pourrez observer le magnifique spectacle des tortues déposant leurs œufs sur la plage.

Plus en altitude, à l’intérieur du pays, vous découvrirez de nombreuses espèces d’orchidées et de champignons de toutes les tailles et de toutes les couleurs.

En visitant les forêts tropicales, peut-être aurez-vous la chance de voir le superbe Quetzal. Cet oiseau flamboyant à la longue queue, sacré pour le Mayas. On dit que dès qu’il est mis en cage, il se laisse mourir, c’est pour cela qu’il est considéré comme Symbole de la Liberté.

Dans la jungle de Petén, vous rencontrerez de nombreux autres oiseaux tels que des toucans, des perroquets ou des colibris mais également des mammifères : singes crieurs, ocelots, pumas, tapirs, renard roux… Vous découvrirez des forêts d’acajous, d’avocatiers ou de ceibas, l’arbre national du Guatemala.

La côte Caraïbes n’est pas en reste avec ces récifs de corail, ces nombreuses espèces de requins, tortues, crocodiles ou ces lamantins (aussi appelés vaches de mer).

Zone naturelle

L’une des plus belles réserve naturelle du Guatemala est celle de Semuc Champey. Située dans les hautes altitudes, elle est traversée par un fleuve formant de nombreuses piscines naturelles à l’eau turquoise où la baignade au calme vous transporte dans un autre monde.

Pendant la visite des grottes avec lampe-torche, vous aurez l’impression d’être un vrai explorateur utilisant l’escalade et la nage pour ne rien rater.

Population

L'Equateur est une nation multiethnique et pluriculturelle. Sa population dépasse les 13 millions d'habitants qui se concentrent principalement sur la Côte et dans les Andes. Dans ses trois régions continentales (montagnes, jungle et côte) cohabitent 13 nationalités indigènes. Les communautés Quichua de l'Orient, Huaorani, Achuar, Shuar, Cofán, Siona, Secoya, Shiwiar y Záparo se trouvent en Amazonie. Dans la région des Andes habitent les Quichuas de la Sierra. La côte héberge les Chachis, Cayapas, Tsáchilas et Awa. Les trois villes les plus peuplées du pays sont Guayaquil, Quito et Cuenca. La population équatorienne se caractérise par sa jeunesse: 38,8% a moins de 15 ans et 49,6% moins de 20 ans.

Langues

La langue officielle est l'espagnol. La plupart de la population indigène parle aussi le quichua, mais il existe par ailleurs 18 langues différentes parlées en Equateur.

Religion

85% de la population se dit catholique. Pendant la dernière décade, la religion évangéliste a connu un important essor au niveau national, tant dans les centres urbains que dans les communautés indigènes.

Ethnies

Près de la moitié (de 40% à 55%) des habitants sont d'ascendance maya. On appelle en espagnol ladinos les autochtones et les métis (de sang européen et autochtone) occidentalisés. La majorité des Guatémaltèques vit dans des zones rurales, même si l'urbanisation s'intensifie depuis plusieurs années. Les Garifunas représentent 2% de la population. La principale religion est le catholicisme (les catholiques représentent entre 50 et 60 % de la population), mais de nombreux éléments des traditions locales y ont été introduits pour former ce que l'on appelle maintenant un syncrétisme maya. Environ 40% des Guatémaltèques sont protestants et près de 1% pratique toujours la religion ancestrale maya.

Langues

L'espagnol est la seule langue officielle ; cependant tous les Amérindiens ne la comprennent pas. Depuis les accords de paix de décembre 1996, la Constitution est disponible dans les quatre langues les plus parlées après l'espagnol, soit le quiché, le mam, le cakchiquel et le kekchi. De plus, des documents officiels sont traduits dans certains des 23 dialectes.

Culture

La culture maya est toujours très présente au Guatemala, tout comme l'influence de la culture des colons espagnols. Ainsi, de nombreuses femmes portent toujours l'habit traditionnel, la corte la jupe traditionnelle, et le ouipil, la chemise. Plusieurs ruines mayas sont toujours visibles dans le pays à travers divers sites archéologiques, dont le temple du grand jaguar dans la célèbre cité de Tikal. L'architecture de nombreux bâtiments fut fortement influencée par les Espagnols, notamment dans les villes coloniales telles Antigua. La cuisine guatémaltèque, principalement à base de maïs, est très diversifiée, comprenant des mets tels les frijoles ou les tamales.

Créez votre voyage Guatémala sur mesure à partir de nos offres