01 40 15 15 03 Lun - Ven : 9h-20h
Sam : 10h-18h30

Amérique Latine

Informations touristiques et pratiques sur la Colombie

Informations

Formalités d'entrée

Santé

Aucune vaccination n'est obligatoire pour entrer sur le territoire colombien. Cependant la vaccination contre la fièvre jaune est vivement recommandée à toute personne souhaitant se rendre dans les régions côtières de l'Atlantique, du Pacifique, dans la région amazonienne, dans la région des « Llanos » et dans le département de la Guajira (à la frontière avec le Venezuela). En outre, cette vaccination est exigée à l'entrée de la plupart des parcs naturels colombiens ; Cette vaccination doit être pratiquée dans un centre de vaccinations internationales agréé au moins dix jours avant le départ.

La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite est également recommandée. - Autres vaccinations pouvant être conseillées (selon conditions d'hygiène et durée du séjour) : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B, rage.

Demandez conseil à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales.

Passeport et visa

Les touristes munis d'un billet aller/retour peuvent obtenir un visa de 90 jours à l'arrivée dans les aéroports - Ce visa peut éventuellement, après paiement d'un taxe, être renouvelé auprès de la Direction des Étrangers (Direccion de Extranjeria).
Les autorités colombiennes sanctionnent par de lourdes amendes les voyageurs en situation irrégulière, y compris ceux qui se livrent à des activités lucratives alors qu'ils sont entrés dans le pays muni d'un visa de tourisme.

Consulat et ambassade de Colombie

Ambassade de Colombie : 22, rue de l'Elysée 75008 Paris
Tél . 01.42.65.46.08

Ces informations sont mises à jour de manière régulière, mais elles ne sont là qu'à titre indicatif. Il vous appartient de vérifier les formalités nécessaires à votre entrée dans le pays auprès des autorités compétentes.

Guide Pratique

Argent et paiements

La monnaie officielle de Colombie est le peso ($). L'entrée et la sortie d'argent en pesos ou dans une autre monnaie sont limitées et devront être déclarées à l'arrivée ou à la sortie du pays.

Change : 1 euro = 2 500,00 pesos (COP).

Le change de monnaie étrangère doit se faire uniquement dans des hôtels, des banques et des maisons de change, jamais dans la rue. Le taux de change varie tous les jours et son référent officiel est le dollar américain, qui est la devise de plus grande circulation sur le marché. Le calcul se fait sur la base du taux officiel du jour, moins la commission qui oscille entre 2 et 3%.

Distributeurs de billets

Les grandes villes (capitales) possèdent un vaste réseau de distributeurs de billets, ouverts la plupart 24 heures sur 24, que vous pourrez également consulter en anglais. Les transactions permises sont: consultation du solde, retrait en espèces, transferts et avances en liquide. Ne donnez ni votre carte ni votre code personnel (PIN) à des étrangers. Les distributeurs sont placés à des endroits stratégiques, en particulier sur les rues principales et dans les centres commerciaux. Certains tels que Cirrus, Visa et Master Card permettent des transactions internationales de débit et de crédit.

Cartes de débit

En général tous les grands magasins et boutiques, les supermarchés, les hôtels et les restaurants d'un certain niveau acceptent le paiement par carte de débit.

Cartes de crédit

La plupart des hôtels, des restaurants et des magasins acceptent les cartes de crédit internationales. Les plus fréquentes sont Visa et Master Card. Les cartes American Express et Diners Club ne sont pas acceptées partout.

Chèques de voyages

Avant de les acheter dans votre pays d'origine, il est conseillé de vous renseigner sur l'existence de représentations ou de filiales en Colombie. Les chèques de voyages les plus utilisés en Colombie sont les American Express et les Citicorp. Les hôtels les plus exclusifs acceptent cette modalité de paiement. Par contre, son utilisation n'est pas courante dans le commerce.

Vie quotidienne

Décalage horaire : -6 heures en hiver, -7 heures en été

Indicatifs téléphoniques :Pour appeler la Colombie : 00-57, Pour appeler la France : 00-33

Fêtes et jours fériés : Tous les jours fériés tombant en semaine sont reportés au lundi précédent ou suivant sauf : Noël, 1er mai, Bataille de Boyaca, Jeudi et vendredi saint. En 2014 : 1er et 6 janvier 24 mars (Saint Joseph), 17 et 18 avril (Jeudi et vendredi Saints), 1er mai, 2 juin (Ascension), 23 juin Corpus Christi), 30 juin ‘Sacré Cœur), 20 juillet (Indépendance), 7 août (Bataille de Boyaca), 18 août (Ascension), 13 octobre (La Découverte de l'Amérique : le « Jour de la Race »), 3 novembre (Toussaint), 17 novembre (Indépendance de Carthagène), 8 décembre (Immaculée Conception), 25 décembre.

Conduite : Elle se fait à droite.

Courant électrique : Le courant électrique en Colombie est de 110 volts et 50 Hz. Les prises sont de type américain, avec deux pattes plates d'entrée. Le courant est généralement contrôlé dans les hôtels. Vous trouverez sur le marché des adaptateurs et des transformateurs de courant. Nous vous conseillons de vous renseigner avant de brancher vos appareils électriques.

Internet : La plupart des hôtels dans les villes capitales sont connectés au réseau Internet. Dans les villes grandes et moyennes il y a des cyber-cafés à des prix modestes où vous pouvez louer un PC branché sur Internet et payer selon la durée de la connexion (heure ou fraction d'heure).

Sécurité : La situation politique peut être qualifiée de relativement stable. Dans les dernières années, la situation sécuritaire s'est considérablement améliorée, surtout dans les grandes villes, les centres touristiques et le long des routes principales. Montrez-vous vigilant quant à votre sécurité personnelle et séjournez de préférence dans les grandes villes, les chefs-lieux de département et leurs alentours. De manière générale dans les endroits disposant d'une infrastructure touristique développée, figurant parmi les destinations proposées.



Géographie & Climat


Données générales

Nom officiel : République de Colombie
Superficie : 1038700 km² (deux fois la surface de la France métropolitaine)
Capitale : Bogota (près de 8 M d'hab.), à 2560 mètres d'altitude
Villes principales : Medellin (2, 22 M), Cali (2, 1 M), Barranquilla (1, 1 M)
Langue officielle : espagnol
Langue (s) courante(s) : environ 85 langues autochtones (guahibo, guambiano, arhuaco, inga, tucano, etc.)
Population : 47 millions, urbaine à 77%
Religion : catholicisme (95%)
Principaux postes commerciaux (2010) :
Exports : Mines et hydrocarbures (42%), Agroalimentaire (11,7%), Agriculture (6%)
Imports : Matières premières pour l'industrie (35.72%), biens d'équipements pour l'industrie (21.52%), biens de consommation (19.9%)

Un territoire étendu et varié

La Colombie est située à la pointe nord-occidentale de l'Amérique du Sud. C'est le seul pays du continent qui a des côtes sur les deux océans, avec une superficie terrestre de 1.141.748 km2 et 928.660 km2 de domaine maritime. Elle a des limites terrestres avec le Panama, le Venezuela, le Brésil, le Pérou et l'Équateur et des frontières maritimes avec le Costa Rica, le Nicaragua, le Honduras, la Jamaïque, la République Dominicaine et Haïti. Elle est située entre 4° de latitude Sud, 12° de latitude Nord et entre 67° et 79° de longitude Ouest. C'est un pays équatorial dont le climat est déterminé par les vents alizés, ainsi que par l'humidité et l'altitude au-dessus du niveau de la mer. La Colombie a des côtes sur les océans Atlantique et Pacifique.

Les saisons sont divisées en deux périodes sur l'ensemble du territoire: deux saisons des pluies – entre Avril et Juin et entre Août et Novembre - et deux périodes sèches. Le pays a une luminosité constante pendant toute l'année et une répartition exacte entre les heures de jour et les heures de nuit.

Les régions naturelles: cinq univers

Santa Marta et Carthagène : La région des Caraïbes

Cette région s'étend sur 1.600 km le long de la côte des Caraïbes. Elle comprend les déserts de La Guajira; des montagnes et des forêts humides, des neiges éternelles dans la Sierra Nevada de Santa Marta, le massif littoral le plus haut du monde (5.770 mètres au-dessus du niveau de la mer); des marécages et des plaines dans les départements du Magdalena, du Cesar et du Sucre; des golfes aux plages blanches tels que celui de Morrosquillo; des jungles dans le golfe d'Uraba et les merveilleux paysages de la Mer des Caraïbes. Près de Carthagène, se trouvent les archipels du Rosario et de San Bernardo del Viento, des paradis de coraux avec des îlots où abondent les palétuviers. A environ 700 km de la côte, l'archipel de San Andrés et Providence, constitué par des îles, des îlots rocheux et des bancs dispersés sur 500 km, forme une oasis de vie au milieu de la mer.

Les Andes

La Cordillère des Andes, la plus longue du monde, se divise en deux au sud du pays, dans le Nœud de Los Pastos. Dans le Massif Colombien, qui est le principal carrefour hydrographique du pays, elle se sépare en trois chaînes de montagnes qui traversent du sud au nord tout le territoire en formant une topographie accidentée, avec des cimes de plus de 5.300 m d'altitude, de vastes haut-plateaux, de profonds canyons et des vallées étendues. Ces trois cordillères avec des neiges éternelles, des páramos (zones élevées humides et froides), des forêts andines, des régions arides et d'autres marécageuses, forment une variété de niveaux thermiques et fertiles qui fournissent une grande diversité de produits alimentaires. Dans cette région se concentre la majeure partie de la population du pays.

La région Pacifique

Longue de 1.300 km, la côte Pacifique est l'une des régions les plus humides de la planète, avec une pluviosité annuelle de plus de 10.000 mm3. Au nord, les montagnes du Baudo plongent dans l'océan en formant des baies et des criques, dans une région sauvage d'une énorme biodiversité. Le sud, plus plat et sillonné par des fleuves à fort débit, se caractérise par ses falaises et ses plages bordées de palétuviers. A 56 km de la côte, les îles de Gorgona et de Gorgonilla, déclarées Parc National Naturel, sont de vrais sanctuaires pour la faune et la flore. Les baleines bossues y arrivent venant du sud du Pacifique. A plus de 300 km du littoral se trouve l'îlot de Malpelo, un rocher qui émerge de l'océan, entouré d'une vie sous-marine surprenante.

La région de l'Orénoque

Cette vaste région qui s'étend jusqu'au fleuve Orénoque, à la frontière avec le Venezuela, est une plaine qui déploie vers l'ouest ses savanes saupoudrées d'arbustes et de forêts. Sillonnée par de nombreux cours d'eau et des fleuves puissants, la région de l'Orénoque couvre plus de 230.000 km2, c'est-à-dire 20% du territoire national. Au sud-ouest de cette région s'étend la chaîne de La Macarena, qui est une formation montagneuse indépendante des Andes, avec une énorme biodiversité, et où se rejoignent des éléments naturels des Andes, de l'Amazonie et de la région de l'Orénoque.

La région Amazonienne

C'est une vaste plaine de plus de 6.8 millions de km2 dont 400.000 km2 se trouvent en Colombie. Cette immense jungle, considérée comme le poumon de la planète et l'une des plus grandes banques génétiques d'espèces animales et végétales, est habitée par plusieurs communautés indigènes qui conservent encore leurs mœurs ancestrales.

Climat

Un climat chaud prédominant, mais tempéré sur la plupart des régions peuplées. La Colombie est située dans la zone tropicale ; la saison des pluies s'étend d'avril à novembre ; la saison sèche de décembre à mars. Il existe, toutefois, d'importantes différences climatiques entre les régions. Les températures moyennes sont de :
- plus de 24°C : régions à moins de 1000 mètres (83 % du territoire)
- 17 à 24°C : régions entre 1000 et 2000 mètres (8% du territoire)
- 12 à 17°C : régions situées entre 2000 et 3000 mètres (6% du territoire)
- moins de 12°C : régions au-dessus de 3 000 mètres (3% du territoire)

En absence de variations saisonnières bien marquées, le voyageur retiendra que le climat de Bogota est celui de la Normandie à la fin du printemps, celui de Medellin et de Cali de la côte d'Azur au début de l'été, tandis que la côte caraïbe offre toute l'année des températures tropicales.



Informations touristiques

Histoire

C'est l'Espagnol Alonso de Ojeda qui découvrit en 1499 la Colombie. Santa Fe de Bogotá devint la capitale de la vice-royauté de Nouvelle-Grenade en 1538.

Le mouvement d'indépendance fut lancé en 1810 pour aboutir le 10 août 1819, après la victoire à la bataille de Boyacà. La République de la Grande Colombie (Venezuela, Équateur et Nouvelle Grenade) fut proclamée par Simon Bolivar, qui en devint le premier Président, et Francisco de Paula Santander, son vice-président. Chacun de ces deux hommes est à l'origine d'un parti politique, parti conservateur et parti libéral, qui a alterné au pouvoir tout au long des XIXe et XXe siècles. La première guerre, surnommée « Guerre des Mille Jours » (1899-1902), entre conservateurs et libéraux, coûta la vie à environ 100 000 personnes.

L'assassinat du leader libéral Jorge Eliecer Gaitan en 1948, politicien très populaire, candidat à la présidence, fait réapparaître la violence entre libéraux et conservateurs avec une force inouïe (300 000 victimes). Le coup d'Etat du Général Rojas Pinilla en 1953 met fin à la guerre civile. Il remet le pouvoir aux civils en 1957. Les deux partis se mettent d'accord (le « Front National ») pour se partager le pouvoir en alternant au poste de Président de la République, système qui perdurera jusqu'en 1974. Toutefois, dès 1960 apparaissent les premiers groupes de guérillas, prédécesseurs de ceux qui sont encore actifs aujourd'hui. La constitution de 1991 engage le pays vers une ouverture économique au marché mondial, alors que disparaissent les grands cartels de la drogue avec la mort de Pablo Escobar en 1993.

En 2002, le Président Uribe arrive au pouvoir, élu sur un programme de restauration de l'autorité de l'Etat et d'intensification des efforts militaires pour amener les mouvements armés illégaux à négocier, après la rupture des négociations de paix avec la guérilla des FARC. Réélu en 2006, il a laissé sa place le 20 juin 2010 à M. Juan Manuel Santos.

La population

Outre sa richesse en ressources naturelles, le principal atout du pays c'est le capital humain, puisque plus de la moitié de la population a moins de 25 ans. La main d'œuvre est l'une des plus qualifiées et des plus compétitives, avec un coût 10 fois inférieur à celui des pays développés.La Colombie est le troisième pays le plus peuplé d'Amérique du Sud

60% de la population est métisse, 20% d'ascendance européenne, il y a 5% d'Afro-colombiens, 13,5% de métis africains et indigènes, et 1,5% d'indigènes purs. Cette diversité a créé un peuple intelligent et travailleur, d'une grande richesse culturelle et avec un haut niveau d'éducation: le taux d'alphabétisation dépasse 92%.

Développement urbain: la Colombie est un pays de villes. Les villes colombiennes concentrent 70% de la population. Plus de trente villes réparties sur tout le territoire, chacune avec une population supérieure à cent mille habitants, sont devenues des pôles de développement régional.

Bogota est la capitale et le siège du gouvernement. C'est une métropole moderne et dynamique d'environ sept millions d'habitants. Elle est située sur un haut-plateau aux terres fertiles consacrées à la production de lait ainsi qu'à la culture de fleurs pour l'exportation.

Medellin se trouve dans le fond d'une vallée entourée de montagnes, près des régions minière et agricole du département d'Antioquia. Principal centre de production de textiles et de confections, avec plus de deux millions d'habitants

Cali est entourée par la vallée fertile du fleuve Cauca qui est couverte d'immenses plantations de canne à sucre. Elle est siège de plusieurs multinationales qui fournissent la région andine

Barranquilla pour sa part est un port important sur le fleuve Magdalena.

Les autres villes importantes sont: Carthagène et Santa Marta sur la côte des Caraïbes; Manizales, Pereira et Armenia dans la Zone du Café; Bucaramanga et Cúcuta au Nord-est; Neiva et Ibagué dans la vallée du fleuve Magdalena.

La culture colombienne : Culture: tradition et avant-garde

Des cultures très diverses ont habité le territoire avant l'arrivée des Espagnols, dont certaines avaient un développement sophistiqué qui leur a permis de tailler les statues de San Agustin dans le département du Huila, les tombes de Tierradentro dans le département du Cauca, ou la Cité Perdue (Buritaca 2000) dans la Sierra Nevada de Santa Marta, sur la côte Atlantique.

Avec la Conquête et la Colonisation, les Blancs européens sont arrivés d'Espagne et ils ont amené à leur tour des esclaves d'Afrique. C'est pour cette raison que la Colombie est un pays multi-ethnique et pluriculturel dans lequel chaque région possède des traits propres qui la différencient de ses voisines.

Ainsi, on peut parler d'une culture Andine ou l'on sent davantage le poids des ancêtres européens; d'une culture Caraïbe, mélange d'héritages indigènes et africains; d'une culture Pacifique aux fortes racines africaines; et de la culture des régions de l'Orénoque et de l'Amazone qui est essentiellement indigène. Des cultures très diverses ont habité notre territoire avant l'arrivée des Espagnols. Ce métissage complexe s'exprime non seulement dans les traditions, l'artisanat et la gastronomie de la Colombie, mais aussi dans les arts, depuis l'architecture, la peinture et la sculpture jusqu'à la littérature, le cinéma et la photographie, en passant par la musique, la danse et le théâtre.

La Colombie abrite plus de 87 tribus indigènes, qui utilisent 64 langues natives qui appartiennent à 22 familles linguistiques; il y a aussi plusieurs millions d'Afro-colombiens; plus de 30 millions de métis; et 12 mille gitans ainsi que d'autres noyaux d'immigrants dans différentes régions. Dans l'Archipel de San Andrés y Providencia, la majeure partie de la population autochtone parle anglais.

La Colombie: pays de créateurs et de fêtes. L'artisanat typique est apprécié dans le monde entier: la mochila arhuaca de la Sierra Nevada de Santa Marta, le chapeau vueltiao des grandes plaines du département de Cordoba, le hamac de San Jacinto dans le département de Bolivar, les objets en vernis de Pasto dans le département de Nariño, la céramique de Raquira dans le département du Boyaca, ne sont que quelques exemples de créations populaires dont la beauté concurrence les œuvres de l'art appelé culte.

La musique colombienne est extrêmement variée. Celle de la région andine, ou l'on remarque l'héritage hispanique, s'appuie sur les notes de la guitare, du tiple et de la mandoline, mais vers le sud du pays cette musique est enrichie par les flûtes et les tambours des chirimias (orchestres typiques).Dans toutes les régions le peuple colombien laisse éclater sa joie dans les fêtes, les foires, les carnavals et les festivals culturels. Sur la côte des Caraïbes, depuis plusieurs décennies, le vallenato s'est imposé face à des rythmes plus anciens tels que la cumbia et le bullerengue, tandis qu'à Santa Marta, Barranquilla et Carthagène, l'emportent la champeta et le reggeton. La musique afro de la région Pacifique avec ses currulaos et alabaos, trouve sa force dans les tambours et les tam-tams ainsi que dans le marimba où l'on note des accents mélancoliques d'origine amérindienne. Les groupes indigènes de l'Amazonie jouent de divers types de flûtes yurupari et de tambours maguares, les deux types d'instrument étant des instruments sacrés.

La gastronomie colombienne

La Colombie possède beaucoup de choses pour séduire: une vaste offre de recettes traditionnelles de toutes les régions, mais aussi les nouvelles tendances qui utilisent les produits typiques pour réaliser des plats innovateurs. Il est impardonnable de visiter la Colombie et ne pas goûter sa traditionnelle cuisine.

Plats traditionnels colombiens

Bandeja Paisa : Originaire du département d'Antioquia et ses environs, dont l'ingrédient principal sont les haricots cultivés dans la région; la Colombie est le premier producteur de haricots de la zone andine et c'est le premier produit de consommation nationale.

L'Ajiaco Santafereño : Typique de l'intérieur de la Colombie. C'est une soupe préparée à base de plusieurs variétés de pomme de terre cultivées sur le haut-plateau du Cundinamarca et du Boyaca, qui contient aussi des guascas [herbes aromatiques], du maïs et du poulet paysan de la région.

La tarte de cabrito est une recette qui rappelle le département du Santander, car elle utilise l'ingrédient symbole de la région (le cabrito), servi avec une tortilla [omelette] spéciale aux pommes de terre.

Dans les Caraïbes et au bord du Pacifique : Le mérou fait une fusion entre les fruits de mer des Caraïbes, la banane frite, l'igname et le coco, qui sont des ingrédients traditionnels de la cuisine de la côte. Les palmiers de Guapi sont mélangés avec des fruits de mer et de la purée de morue, produits

Nature

La Colombie est le deuxième pays du monde pour la biodiversité. Des écosystèmes protégés qui facilitent la recherche scientifique ou le simple délice de l'observation et de l'expérience, font de la Colombie une destination exceptionnelle. Le pays présente cinq régions géographiques qui vous proposent de beaux paysages, une faune et une flore particulières. Le pays est divisé en plusieurs zones: les Andes, les Caraïbes, la Côte Pacifique, l'Amazonie et les Plaines Orientales.

La Colombie propose au monde un laboratoire de conservation de la vie qui contient dans ses eaux continentales 3.000 espèces de poissons qui vivent dans différents écosystèmes marins et côtiers qui occupent 95% de la plate-forme continentale avec la présence de récifs de corail, de forêts de palétuviers, des lacs avec des deltas sur la côte, des prairies de phanérogamies, des systèmes de plages et de falaises. Une aventure inoubliable pour retrouver la nature.

Grâce à sa plate-forme continentale, la Colombie possède 53 millions d'hectares de forêts naturelles, 22 millions d'hectares de plaines, de zones arides, de zones humides, de pics aux neiges éternelles et 1 million d'hectares d'eaux continentales. Les zones protégées occupent 14 % du territoire national et vous y trouverez des parcs nationaux, des parcs naturels et des sanctuaires. Les données et les chiffres de la nature en Colombie sont toujours surprenants: nous possédons 21% des espèces d'oiseaux du monde, 17% des amphibiens, 8% des poissons d'eau douce, 8% des reptiles, 16% des papillons de jour et 10% des mammifères, entre autres.

Parcs Naturels Nationaux de Colombie

Vous pouvez apprécier toute la splendeur de la diversité écologique et culturelle de la Colombie dans les zones du Système des Parcs Naturels Nationaux. Ils constituent le rouage principal des projets de tourisme de la nature en Colombie, afin que les Colombiens ainsi que les étrangers puissent connaître des montagnes enneigées, des volcans et des jungles, entre autres, et réaliser des activités contrôlées qui n'altèrent pas les écosystèmes naturels, qui respectent le patrimoine culturel, qui éduquent et qui sensibilisent les visiteurs sur l'importance de la conservation de la nature.

Observation d'oiseaux en Colombie : Riche d'environ 1.876 espèces, la Colombie est le premier pays au monde pour la diversité de ses oiseaux : avec environ 70 espèces endémiques qui lui sont propres, c'est le troisième pays d'Amérique du Sud après le Brésil et le Pérou, qui en ont respectivement 203 et 105. La Colombie est un paradis pour les personnes qui aiment observer les oiseaux car elle offre d'innombrables options dans les forêts de brume ou sur les hauteurs [páramos] des Andes, dans les jungles de l'Amazonie et du Choco, dans les Llanos Orientales [Grandes plaines vers l'Est de Bogota] et dans les plaines de la région des Caraïbes, ou encore dans les vallées andines situées entre les différentes branches de la Cordillère.

Tourisme rural en Colombie : Pour entrer en contact avec la campagne colombienne, se rapprocher de ses habitants, connaître leurs coutumes et profiter de leur hospitalité, l'idéal c'est de séjourner quelques jours dans l'une des haciendas aménagées pour recevoir ceux qui désirent s'éloigner du stress de la vie moderne. C'est une invitation à parcourir la province colombienne et à respirer l'air de la campagne. Les Colombiens, sont hospitaliers et accueillent leurs visiteurs comme des amis, pour partager avec eux la générosité de leur pays.. Les zones rurales de Colombie sont des destinations attractives pour les touristes et surtout pour ceux qui désirent connaître réellement la vraie nature des habitants des campagnes colombiennes, les valeurs traditionnelles de notre culture, nos coutumes et nos métiers, qui passent souvent inaperçus dans les grandes villes. Terre généreuse qui offre ses meilleurs paysages, ses meilleures récoltes et ses gens aimables : La Zone du Café, le Boyacá, le Santander et les Llanos Orientales, sont des régions où la vie paysanne conserve encore son authenticité ancestrale mais qui, grâce à l'esprit courageux et visionnaire de leurs habitants, proposent des logements de qualité pour améliorer les conditions de vie de leurs habitants. Dans ces régions, la culture ne se réduit pas aux musées et aux monuments, mais elle est un patrimoine qui se vit au quotidien et par la pensée: musique typique, gastronomie authentique, le travail de tous les jours et les divertissements de nos festivités traditionnelles avec leurs couleurs et leur splendeur.

Tourisme archéologique en Colombie : Les destinations archéologiques en Colombie, telles que le Parc Archéologique de San Agustín, seront sans aucun doute l'expérience la plus fascinante de votre voyage. Les parcs archéologiques constituent l'une des richesses culturelles les plus importantes et les plus impressionnantes de Colombie. C'est pourquoi, des milliers de touristes arrivent chaque année à la recherche du passé et de la magie de ces endroits merveilleux. Le tourisme archéologique en Colombie est une expérience inoubliable qui vous permet de découvrir les traces des sociétés préhispaniques qui habitèrent sur ces territoires, leurs modes de vie, leur organisation, leur niveau de développement, leur nourriture, leurs croyances, leurs monuments et constructions…

Ressources naturelles: la Colombie, une terre généreuse. Le café, les fleurs et les fruits tropicaux sont quelques-uns des principaux produits d'exportation en Colombie. Les grands fleuves qui déversent leurs eaux dans la mer des Caraïbes, dans l'Océan Pacifique et dans l'Amazone et l'Orénoque, et une géographie accidentée, facilitent la construction de barrages qui augmentent la capacité de production d'énergie et d'eau potable. La grande diversité de niveaux thermiques permet un développement agricole important dont la variété de produits alimentaires représente une partie importante de l'économie. Dans les régions basses et chaudes de la zone Caraïbe, dans les vallées au milieu des montagnes, et dans les savanes de la région de l'Orénoque il y a d'immenses cultures de banane, de canne à sucre, de riz, de coton, de soja et de sorgho. Il y a également de grands élevages pour la production de viande et de lait.

Le café, qui est un secteur important de l'économie, est cultivé dans les cordillères entre 1.000 et 1.600 mètres d'altitude; les fleurs, autres produits d'exportation, sur les hauts-plateaux; les pommes de terre, les haricots, les céréales et les plantes potagères, entre 2.000 et 3.300 mètres. Les fruits tropicaux, l'huile de palme, les bois tropicaux, les crevettes, les cœurs de palmier et les asperges, dont la production est en augmentation, représentent également un fort potentiel pour les exportations.

Le sous-sol aussi est source de richesse. Un exemple en est la mine de charbon à ciel ouvert la plus grande du monde qui est en exploitation dans La Guajira. Avec une production annuelle d'environ 50 millions de tonnes, elle fait de la Colombie le cinquième producteur mondial de charbon et le plus grand exportateur de charbon thermique. À l'heure actuelle, de nouveaux investissements sont en cours pour augmenter la production et l'on pense atteindre les 70 millions de tonnes en 2010.

Il y a dans notre pays plusieurs bassins sédimentaires qui contiennent des gisements d'hydrocarbures. On a découvert des réserves de pétrole de 1,8 milliards de barils dans la vallée du fleuve Magdalena et au pied de la Cordillère Orientale, où sont extraits les bruts qui figurent parmi les plus légers du monde. La production atteint actuellement 540.000 barils par jour qui permettent non seulement de couvrir la consommation nationale mais aussi d'exporter. Les réserves de gaz naturel, source d'énergie propre et bon marché pour la consommation domestique et industrielle, se montent à 6,8 milliards de pieds3. Comme sources alternatives d'énergie, on commence à utiliser l'huile de palme africaine et la bagasse de la canne à sucre pour la fabrication de biocarburants, et l'on développe aussi l'énergie solaire et éolienne.

Créez votre voyage sur mesure à partir de nos offres